Décembre

Décembre

En ces derniers jours de décembre,
J’incendierai nos différences
Pour qu’il ne reste que les cendres
De nos plus vaines divergences ;
J’y sèmerai sans plus attendre
Les graines de nos ressemblances,
Pour que nous puissions dès septembre
Moissonner nos vraies convergences,
Labourer sans rien en attendre
Que le fruit de notre attirance,
Débroussailler pour entreprendre,
Cultiver le champ des consciences
Et défricher pour mieux comprendre
L’autre dans ses ambivalences :
Tout élaguer pour mieux s’entendre
Et sceller nos futures alliances.



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire