• Accueil
  • > De la culture de l’oubli

De la culture de l’oubli

De la culture de l’oubli

Que de grands musées parcourus,
De touristes préoccupés
Du nombre de toiles aperçues
Qu’un cliché saura justifier ;

Que de beauté abandonnée
A nos regards vides et oisifs,
Éteint à la sublimité
Par un intérêt trop tardif ;

Que de merveilles inaccessibles
A nos yeux ingrats, refermés
Et devenu imperfectible
A nos pensées aliénées ;

Que de sépulture profanée,
De monument en ruine,
D’effort et de sang gaspillés,
Tombés dans l’oubli, la vermine;

Combien de chefs d’œuvres ignorés,
Censurés à toutes émotions,
Mutilant nos cœurs amputés,
Du frisson de l’exaltation ;

Combien de livres éparpillés,
D’idées essaimées sur les pages,
De nuits d’insomnies à songer,
Qui finiront aux pilonnages ;

Combien de génies oubliés,
Sacrifiant les joies et leurs vies,
Pour que nous soyons soulagés
Dans les maux de la maladie ;

Combien de savants ont brulé
Dans les flammes de l’hérésie,
Désireux de nous éclairer
Sur les faiblesses de l’esprit ;

La culture est reconnaissance
De l’histoire de tous les hommes,
La mémoire de nos consciences,
Un accès à ce que nous sommes.



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire